L'assurance credible de vous informer sans deformer

Watsa/Tora : Un calme s'observe après le soulèvement de la population, la délégation du VPM National de l'intérieur débute les consultations avec les couches sociales

 

Un calme apparent s'observe au lendemain de soulèvement de la population de Tora, un des groupements du secteur Kibali, en territoire de, dans la province du Haut-Uélé, contre la présence et le pillage des minerais par les étrangers Chinois dans cette entité , située à environ 80 km de la cité minière de Durba.

Sur place à Tora , aucune manifestation de la population n'est envisagée, les routes barricadées sont toutes ouvertes , les écoles sont opérationnelles et les activités socioéconomiques reprennent timidement.  

Dans les zones d'exploitation artisanale attaquées,  on signale l'arrêt momentané des activités  de ces chinois . Le bilan provisoire enregistré suite à ce soulèvement fait étant d'une machine excavatrice brûlée , une drague robot saccagée , des engins brûlés par la population et plusieurs autres dégâts matériels, nous confie la société civile locale. 

'' la situation est relativement calme, les activités socioéconomiques et scolaires ont repris , mais au site des chinois , nous ne savons pas ce qui se passe actuellement car on a été contraint d'y arriver par la population qui pense que nous sommes complices de leur malheur. Nous demandons aux autorités de vite agir pour éviter que le pire n'arrive , car cette situation ne date pas d'aujourd'hui '' a confié à Pressecongo.net , Dirisi MOKE , président de l'antenne locale de la société civile du Congo à Tora.

Il faut indiquer que les avant-midi de ce jeudi 21 Mars , une délégation du Vice-premier ministre, Ministre National de l'intérieur et sécurité , Peter KAZADI , composé de ses deux conseillers et son chargé d'études  , a fait son entrée au groupement Tora pour s'imprégner de la situation.

Surplace tard dans la soirée , cette délégation a débuté la consultation des différentes couches sociales, dont les différents chefs des villages du groupement Tora, l'association des orpailleurs et les organisations de la société entre-autres, les membres de la coordination de la   société civile du Congo  et ceux de la nouvelle société civile congolaise au secteur Kibali.

Cette série des consultations se poursuit ce vendredi 22 mars par les membres du conseil local de sécurité, les membres de la famille régnante de chef du groupement Tora, les responsables des confessions religieuses, les notables ... 

Rédaction