L'assurance credible de vous informer sans deformer

Haut-Uele : vers la réhabilitation de l'axe routier Faradje-Aba


Les travaux de réhabilitation de la route nationale Numéro 26 tronçon Faradje-Aba dans le territoire de Faradje,  province du Haut-Uele, au nord-est de la République Démocratique du Congo poursuit son bonhomme de chemin grâce aux jeunes volontaires consciencieux, engagés et motivés à désenclaver avec des moyens de bord ce tronçon routier d'intérêts économiques majeurs dans la région et qui se trouve dans un état de dégradation très avancée . 

Ces travaux communautaires sont  initiés par les différents groupes de jeunes répartis dans plusieurs villages riverains de ce tronçon routier long de 67 Km et s'ouvrant vers le Sud Soudan. Ils consistent à couvrir de gros bourbiers, mettre des limonites sur la chaussée et ouvrir des rigoles aux eaux de ruissellement.

Au chef-lieu du territoire précisément à Alimoke, les initiateurs ont été appuyés par la Chefferie de Logo Ogambi à travers sa majesté Chef Obote Sirika qui les a non seulement dotés de bêches, brouettes (...), mais aussi et surtout d'une quantité importante de ration alimentaire notamment des  haricots, d'huile végétale et du riz.

Ce geste combien louable qui témoigne de la ferme volonté  et engagement de Jean Obote Sirika à contribuer efficacement au développement intégral de l'entité voire même de fonder un capital humain plus bénéfique et modèle à partir de la chefferie de logo Ogambi dont la RDC a besoin pour son avancement.

Les bénéficiaires saluent à leur juste valeur les efforts fournis par les contributeurs principalement la Chefferie de Logo Ogambi qui n'a pas hésité à mettre la main dans la pâte pour la remise en état de cette infrastructure routière qui n'a jamais fait l'objet d'une réhabilitation au vrai sens du terme depuis l'indépendance du pays :

<< Nous avons initié ces travaux parce que cette route se trouve dans un état de dégradation très avancée. On ne peut pas attendre l'État sinon, nous allons souffrir. Grâce à la chefferie de Logo Ogambi nous avons à manger au lieu du travail, nous avons des matériels nécessaires pour les travaux. Sincèrement nous disons merci à sa majesté Obote Sirika. Il est le véritable homme de développement pragmatique dans le territoire de Faradje. Nous sommes plus que déterminés pour la poursuite des travaux jusqu'au désenclavement total de la région >>, ont fait savoir Messieurs Nyele et Mutali Faustin, encradreurs des jeunes de Ali Moke.

Ces ambassadeurs plaident auprès du gouvernement congolais et des personnes de bonne volonté d'intervenir pour la réhabilitation de cette route avant le retour des pluies au mois d'avril craignant l'interruption du trafic terrestre entre le Soudan du Sud et la RDC:

<< Nous travaillons avec les moyens rudimentaires. Nous ne remplaçons pas l'État parce que c'est une route nationale. Il faudrait que l'État intervienne avant le début de la saison pluvieuse. Sinon, il n'y aura plus de trafic entre la RDC et le Sud Soudan >>, ont-ils prévenu.

Notons pour rappel que la RN 26 tronçon Faradje-Aba jusqu'à la frontière avec le Soudan du Sud n'a jamais été réhabilitée depuis l'époque coloniale malgré les différents gouvernements qui se sont succédés à la tête du pays. Au niveau de la province du Haut-Uele, le gouverneur Christophe Baseane Nangaa avait au cours de son mandat promis réhabiliter ce tronçon routier reliant les deux pays (Sud Soudan et RDC). Hélas, cette promesse n'a pas été réalisée jusqu'à présent et qualifiée de démagogue par la société civile laissant la population s'organiser elle seule pour sortir de ce calvaire.

 Xavier Tereka