L'assurance credible de vous informer sans deformer

« Grandes figures du patrimoine artistique et culturel de la RDC », ce livre de Catherine Furaha porté sur les fonts baptismaux

« Grandes figures du patrimoine artistique et culturel de la RDC », œuvre scientifique de la Culture, Art et Patrimoine, Catherine Kathungu Furaha, a été portée sur les fonts baptismaux, jeudi 29 février 2024, à Kinshasa, au cours d’une cérémonie présidée par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde en présence de plusieurs membres de son gouvernement.

Cet ouvrage retrace l'histoire culturelle de la République démocratique du Congo qui, depuis 1960, n'a pas encore été développée ou votée au parlement.

C'est en qualité de parrain de l'ouvrage que le chef du gouvernement congolais a baptisé avec honneur ce livre qu'il a également, préfacé.

Pour le premier ministre Jean-Michel Sama Lukondo, sa ministre de culture arts et patrimoines a accompli ainsi, les attentes du gouvernement de valoriser l'identité congolaise.

De son côté, l'auteure de l'ouvrage a souhaité que les textes de la rumba moderne soient écrits en faveur de la paix, pour façonner l'homme et pour réécrire la valeur de l'homme. 

« Je suis fière que je viens de réaliser ce qui était un rêve. Quand j'ai pris les fonctions, je me suis dit qu'il fallait que je marque une touche et elle portée plus sur la rumba comme patrimoine immatériel. Je ne pouvais pas m'en sortir seule sans l'apport des professeurs, culturels, des chercheurs et j'ai fouillé les archives culturelles » a indiqué Catherine Furaha, ministre congolaise de la culture, arts et patrimoines.

Prenant la parole à cette occasion, le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya a complimenté sa collègue pour avoir contribué significativement dans l'histoire du Congo à travers ce livre de 473 pages.


« Tout en étant ici dans la salle, j’ai parcouru une dizaine de pages de ce beau livre écrit par ma collègue. J’ai vu les noms des saxophonistes, sculpteurs et autres icônes de notre pays. Je salue cette initiative, car, vous avez bien retracé l’histoire de votre secteur. Notre pays n’est pas seulement un scandale géologique. Il est aussi un scandale culturel. Malgré toutes les difficultés que nous rencontrions au quotidien, la culture est notre vivier où chacun de nous se retrouve » a avancé le ministre Patrick Muyaya.

Elias Aungama