L'assurance credible de vous informer sans deformer

Watsa : Jean-Pierre Atsidri recadre les Coordonnateurs des sociétés civiles du secteur Kibali : ce ne sont pas eux qui engagent leur structure au niveau Territorial



Jean-Pierre Atsidri, coordonnateur de la société civile Forces vives en territoire de Watsa et porte-parole de la synergie des sociétés civiles vient de recadrer les deux coordonnateurs des sociétés civiles du secteur Kibali qui se sont opposés farouchement de la décision de la synergie , appelant au blocage de la route sur le tronçon Gatanga-Rond-Point Aungba sur la RN , reliant la province du Haut-Uélé;  à celle de l'Ituri .

Dans une interview accordée à Pressecongo.net , Ce dernier Met en garde Mbari constant-Etienne et Patrick Salumu, respectivement Coordonnateurs de la société civile du Congo et de la nouvelle société civile congolaise au secteur Kibali pour ce qu'il qualifie de l'ingérence dans un dossier auquel ils n'ont pas qualité

'' J'ai vu les répliques de Mbari constant-Etienne et Patrick Salumu sur les activités qui ont été projetées par la synergie des sociétés civiles du territoire de Watsa,  je leur dirai qu'ils n'engagent pas leur structure , la société civile du Congo est engagée par Ali Bangate et la nouvelle société civile congolaise par Trésor Lofongola. Ils n'ont aucune décision , ils doivent se référer à leurs Coordonnateurs territoriaux , eux sont sectoriels , que chacun sache ses attributions '' a recadré Jean-Pierre Atsidri.

Signalons-le ,la synergie des sociétés civiles du  territoire de Watsa venait d'annuler l'action citoyenne projetée  ce vendredi et samedi afin de protester contre l'interpellation de chef de secteur kibali Dieudonné Surur par le parquet de grande instance d'Aru suite à une plainte déposée par les opérateurs de la région afin de  réclamer le paiement de leur facture après avoir  exécuter les marchés dans le cadre des projets des redevances minières dûes aux ETDs .

Selon elle , c'est dans le but  de privilégier la paix et éviter toutes relations tendues entre Aru et Watsa, deux entités sœurs à cette période à laquelle l'Est du pays est agressé par les rebelles de M23/RDF 

Rédaction