L'assurance credible de vous informer sans deformer

Politique/Hémorroïde verbale face au scrutin des Gouverneurs : Madame Elysée Pati Masiya met en garde les auteurs des propos xénophobes qui risquent de créer une guerre tribale dans la province du Haut-Uélé



Dans la province du Haut-Uélé, à quelques semaines qui précèdent les élections des sénateurs et gouverneurs de province , le torchon brûle entre les fils et filles de province , au sujet de l'originalité des prochains locataires du gouvernorat. 

Ce sujet qui fait couler beaucoup d'encre et salive aux réseaux sociaux chaque jour risque de créer une guerre tribale et inter-éthnique entre les fils et filles de la province , pensent certains analystes sociaux.

Indignée de ce comportement , Madame Elysée Pâti Masiya , digne fille de la province du Haut-Uélé qui s'est confiée à la presse dénonce avec dernière énergie les discours haineux et tribalo-ethniques dont sont victimes certains candidats Gouverneurs . Pour elle , cette intolérance constatée est un fruit d'une manipulation qui ne dit pas pas son nom , laquelle a pour objectif de diviser pour mieux régner 

'' je suis sortie de mon silence pour dénoncer la manière et comportement de la xénophobie qui se déroulent dans la province du Haut-Uélé. Notre constitution garantie à un congolais de postuler là où il veut , aujourd'hui les assoiffés du pouvoir dans la province du Haut-Uélé commencent à diviser nos enfants pour leur ambition , donc si une maman engendre avec un homme non originaire de la province ,  ces enfants n'ont pas droit de vivre au Haut-Uélé. Ce qui se passe aujourd'hui avec Madame la Ministre Anne-Marie Karume avec ses enfants risquent de prendre une autre allure je dénonce avec ma dernière ce comportement tribalo-ethnique et chefferique'' s'est indignée Maman Élisée Pâti Masiya.

Démontrant noir sur blanc son attachement à la candidature du sénateur Jean BAKOMITO à l'élection des Gouverneurs de province, Madame Elysée Pâti Masiya indique que la haine développée par certains aigris de la province du Haut-Uélé contre cet élu de la ville d'Isiro prouve en suffisance qu'ils sont en perte de vitesse Politique, car ceux qui ont volé cette province sont ceux qui se déclarent de père et de mère 

'' Comme fille du Haut-Uélé, j'ai engendré Bakomito, on est entrain de le haïr aujourd'hui pour ses initiatives qui ne ratent pas et il n'y a aucun obstacle qui peut le bloquer de ne pas bien travailler, mais ce qui est contraire est que nous qui crions ici matin soir de père et mère , nous sommes des voleurs et contribuons à la destruction de province . C'est une haine tribale par les aigris de la province qui sont bien identifiés '' 

Craignant que la situation crée  dans les jours à venir une Guerre tribale comme dans les autres provinces,  Madame Elysée Pati Masiya annonce une manifestation des mamans de la province du Haut-Uélé pour le 8 mars prochain , et d'autres manifestations de grande envergure pour protester contre cette tendance xénophobe qui veut élire domicile et mettre en danger le destin province du Haut-Uélé.

Elle appelle de l'occasion les députés provinciaux Nouvellement élus , au nom de la population du Haut-Uelé d'être déterminés, de rejeter toutes les propositions mafieuses tendant à vendre la province , et enfin  donner le gouvernorat  aux mains du sénateur Jean BAKOMITO pour le bien-être des paisibles citoyens.

Rédaction