L'assurance credible de vous informer sans deformer

Kibali gold mine-Dossier TCFF : Pour la Synergie des sociétés civiles de Watsa , les Problèmes locaux nécessitent des solutions locales

Faisant suite à la lettre de  L'autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur Privée à Mr. le Directeur général de la société Kibali gold mine , ayant pour objet;  la notification de cessation d'exécution des marchés des sous-traitances par des sociétés au sein de Kibali gold mine SA,  La synergie des sociétés civiles du territoire de Watsa a réuni toutes les couches sociales dudit territoire , ce samedi 3 février 2024  dans la cité minière de Durba , au sein de la salle de l'Eglise CECA 20 Malemba . 

Durant plusieurs heures , cette synergie des sociétés civiles avec ses composantes constitués essentiellement des membres de la FEC, FENAPEC, des jeunes, des  confessions religieuses,  et des différentes associations, ont analysé ce rapport , mettant en péril les droits et avantages des entreprises congolaises. 

En attendant une déclaration officielle de la société civile qui sera adressée à l'ARSP , Jean-Pierre Atsidri,  coordonnateur de la société civile forces vives du territoire de Watsa et porte-parole de cette synergie a notifié que les Problèmes locaux doivent trouver des solutions locales. 

D'après cette synergie, les rencontres doivent se tenir à Watsa et non à Kinshasa pour établir les responsabilités afin de dégager un consensus et  remettre la pendule à l'heure 

'' La synergie des sociétés civiles va ressortir une  déclaration officielle dans les jours qui suivent , Ce problème est découvert ici au niveau local , nous souhaitons que les solutions se trouvent ici au niveau de Watsa et non à Kinshasa nous félicitons l' l'ARSP pour avoir découvert cette hémorragie et nous allons lui écrire sur cette situation préoccupante qui a  touché la communauté locale . Nous voulons une suite favorable et nous allons multiplier des stratégies pour faire respecter les droits des entrepreneurs congolais '' a indiqué Jean-Pierre Atsidri.

La Synergie des sociétés civiles exhorte la population et les entreprises locales à rester serein en attendant des résolutions qui seront prises pour leur intérêt.

Il faut signaler que dans le même optique,  le conseil territorial de la Fédération des entreprises du Congo , FEC/WATSA avait  réuni le  1 Février 2024,les responsables des différentes sous traitances afin  d'évaluer les mesures prises par l'autorité de régulation du secteur privé (ARSP) sur la transition délicate vers la sous traitance nationale.  Afin de soutenir ce combat de l'ARSP et la vision du chef de l'Etat,les participants se sont convenus pour une marche pacifique dans les jours prochains.

Rédaction