L'assurance credible de vous informer sans deformer

Kasaï central : Ôté sur la liste des chefs coutumiers qui seront cooptés à l'assemblée provinciale à DIBAYA , CASIMIR Belanganayi en colère contre les autorités



Le chef coutumier CASIMIR BELANGANAYI MUTEFU du groupement de Bena KABIYA,  village Tshikele dans le secteur de DIBANDA , en  territoire de DIBAYA se dit très choqué de constater que son nom est rayé sur la liste des chefs coutumiers qui seront cooptés  députés provinciaux  à DIBAYA , afin de privilégier les personnes n'ayant  pas qualité . 

" L'heure est à la cooptation des chefs coutumiers aux élections provinciales . La pré-sélection des candidatures étant déjà venue , nous nous nous sommes présentés dans la salle, le chef d'antenne de DIBAYA nous a dit qu'il y a la liste provenant du ministère national , laquelle reprend  les noms des tous les chefs coutumiers reconnus officiellement . Mais à notre grande surprise ,le logisticien de la CENI faisant intérim de chef d'antenne suspendu  a , le jour suivant , brandi une autre liste actualisée sans notre nom  " a-t-il affirmé . 

Dans son speech , cette autorité traditionnelle s'attaque au ministre provincial de l'intérieur et aux conseillers du chef de l'État FÉLIX TSHISEKEDI qui selon lui, seraient  à la base de cette malignité  

" Mon nom est effacé pour favoriser monsieur MUAMBI MUDINGANYI ,le père du conseiller du président  TAYLOR  LUBANGA alors que son arrêté a été abrogé en 2016 quand j'ai pris le mien . Tout ceci à cause de  Monsieur Antoine KALULAMBI ,  ministre de l'intérieur et Taupin Kabongo qui ne cessent de menacer le chef de secteur . Je suis vraiment choqué, indigné et nous devons mettre fin à ce comportement qui nous fait régresser au lieu de progresser " conclut-il .

Pour sa part , le secrétaire exécutif territorial de l'organisation de la société civile pour la paix au Congo , ÉRIC KAKUNDA condamne avec  dernière ce comportement  et demande aux autorités compétentes d'annuler cette liste  avant tout processus de vote de cooptation à DIBAYA et après , poursuivre le ministre Antoine KALULAMBI en justice, les conseillers Taupin KABONGO MUKENGESHAYI , TAYLOR LUBANGA et même le SEP de la CENI qui se sont  laissés être manipulés pour opérer ce forfait qui met en déroute le processus électoral dans cette partie du pays. 

JONAS NGONDO .