L'assurance credible de vous informer sans deformer

Ituri : Vers le soulagement des victimes des crimes graves, l'ONG Avocat Sans Frontière et Impunity Watch présentent deux projet axés sur la justice transitionnelle

Il s'agit d'un programme Triennal de justice transitionnelle qui a été présenté le samedi 24 février 2024 à Bunia, chef lieu de la province de l'ituri par l'association sans but lucratif de droit belge Avocat sans frontière ASF et ses partenaires dont Impunity Watch.

Ces projets dont l'un interviendra dans  l'appropriation et le leadership communautaires pour une justice transitionnelle transformative en Ituri et au nord kivu, l'autre cependant s'articulera dans la justice transitionnelle holistique et inclusive pour consolider et renforcer la lutte contre l'impunité en RDC. Des projets qui s'étendront sur 3 ans et leur mise en oeuvre concerne les provinces de l'ituri, Nord Kivu et Kinshasa d'un côté et de l'autre côté c'est les provinces du nord Kivu, sud Kivu, ituri, Kasaï, Kasaï central et Kinshasa.

La Directrice pays de ASF en RDC, indique que ces projets visent à mettre les communautés et les populations victimes au centre des actions.

" Des activités des sensibilisations et des renforcement de capacités sont pris en compte par les projets pour pouvoir renforcer les pouvoir d'agir des populations et des communautés afin qu'ils puissent jouer un rôle actif dans le processus et influer sur les processus décisionnel des justices transitionnelle" a expliquée Madame Jennifer Troncoso.

Cependant, l'avocat sans frontière et ses partenaires des mises en oeuvres veulent voir la réussite de ce projet en obtenant l'intégration, la participation et l'appropriation des  communautés aux centre des toutes les  actions afin que leurs décisions intègrent les attentes et les besoins des populations et ce en intervenants avec les autorités des provinces.

Pour sa part, la société civile de l'ituri salue l'implémentation de ce projet qui selon Justin Ndjangu son secrétaire, ces projets axés sur la justice transitionnelle arrivent au point nommé. Il permettra aux communautés de se parler pour décanter les différents qui les opposent afin de promouvoir la paix.

A noter que ces projets de justice transitionnelle bénéficient des financements de l'ambassade des pays bas et de l'Union Européenne.

Constant Same Bagalwa