L'assurance credible de vous informer sans deformer

Haut-Uélé : Voici les ratés de Baseane NANGAA durant son quinquennat qui risquent de le noyer aux élections prochaines des Gouverneurs de Province



À quelques semaines des élections des sénateurs et gouverneurs de Province, dans la province du Haut-Uélé, l'étau se resserre autour de Christophe Baseane NANGAA, Gouverneur sortant et probable candidat à sa propre succession . 

L'ancien locataire de gouvernorat du Haut-Uélé avait , au début de son mandat définit ses différentes actions et priorités durant son quinquennat à un seul mot '' Le Pragmatisme '', résumé sous un seul slogan '' Le Haut-Uélé d'abord ''.

Proclamé gagnant avec 13 voix contre 7 de son challenger , le regretté Feu Dr. JEAN-PIERRE Lola Kisanga , Christophe Baseane NANGAA avait donné l'impression d'être une carte Jocker,  un espoir, Un Moïse venu libérer la province du Haut-Uélé de son esclavagisme.

Au début , Christophe Baseane NANGAA a attaqué avec détermination son mandat par les  infrastructures routières en  réhabilitant  des différentes routes provinciales et Nationales parmis lesquelles , celle reliant la ville d'Isiro au territoire de Watsa sur la RN 26 , Un ouvrage tant vanté  qui a fini par se dégrader de façon considérable à ce jour. 

La seule qui reste opérationnelle qu'on se souviendra à travers la province du Haut-Uélé est celle qui mène vers Gombe , son village  natal  .

Les différents Hangars apportés pour la province du Haut-Uélé dont certains sont installés dans la ville d'Isiro , n'ont pas servi à la Population tel que décrit jadis par l'initiateur à la population par la voie de la presse ,  mais plutôt sont restés comme des monuments et châteaux laissés par les colons  belges après l'indépendance du Congo .

Les machines acquises selon les premiers échos pour le compte de la province du Haut-Uélé sont  disparues , certaines se trouveraient dans les zones d'exploitation artisanale , et jusque là personne n'a parle. Qui en sais alors si elles appartenaient ou pas à la province ? Il y a t-il des documents prouvant son acquisition par le Haut-Uélé ? À cette question , les langues se délient et l'espoir est incertain. 

Les Ponts trouvés au début de son mandat sont presque  tous effondrés et  dont le récent est celui jeté sur la rivière Kibali , reliant la cité minière de Durba au chef-lieu du territoire de Watsa, poumon économique de la province. Cela , à cause de mauvais chargement des chevrons et planches dans les gros camions , dont les propriétaires seraient dans la plupart des cas  les ministres Provinciaux , y compris certaines autorités bien identifiées d'après  des sources entrecoupées.

Après 5 ans de gouvernance , la province du Haut-Uélé, une Province en  potentialités énormes et en  richesses du sous-sol , est restée comme un jungle ,  dont  l' enclavement est évalué à plus de  90% . Bref : la survie quotidienne de la population est devenue précaire. 

À part ses richesses du sous-sol pillées par les sujets étrangers et Chinois jours et nuits , on note également des millions de dollars qui sont fournis chaque semaine par les péages routiers dont le principal demeure celui de BOH à la frontière entre la  province du Haut-Uélé e l'Ituri, sans compter les taxes et impôts, les fonds des redevances minières versées par la société Kibali gold mine...

Il faut le dire tout haut et sans aller au dos de la cuillère que le  gouvernement provincial dirigé pendant 5 ans par Mr. Christophe Baseane NANGAA est un Gouvernement sans référence intelligible . 

On notera que depuis son accession au pouvoir jusqu'à ce jour , jour pour Jour nous atteignons 5ans , le gouverneur Christophe Baseane NANGAA n'a construit : Aucune école sur l'ensemble de la province, aucun stade de football malgré les promesse de la réhabilitation du stade Maman Mobutu de Kinkole  , aucune source d'eau potable , aucun effort pour fournir à la ville d'Isiro de l'électricité , 0 mètre de  route asphaltée, pas des routes sur l'ensemble de la province , à part celle de son village Natal , aucun hôpital et centre de santé , aucun marché construit pour la population....

Pour aller encore loin, le gouvernement provincial du Haut-Uélé n'a pas réussi à doter la province d'une salle des plénières de l' Assemblée provinciale , pas des bus de transport en  commun , aucune initiative pour fournir l'emploi à la jeunesse...

On notera de cette Gouvernance , la destruction des maisons d'habitation de la population  , la xénophobie , le  tribalisme et népotisme , la destruction de la forêt en collaboration avec les sujets étrangers à travers la province, le détournement du présumé 61 millions de dollars fournis dans le rapport de l'IGF, pour ne citer que ça .

À quelques semaines des élections des sénateurs et gouverneurs de Province, voici ce que doivent se référer les élus provinciaux du Haut-Uélé qui sont l'émanation de la population pour renouveller la confiance ou Non à Mr. Baseane NANGAA . 

'' Haut-Uélé mérite mieux '' , c'est le slogan que la communauté de la province du Haut-Uélé  à travers les six territoires a opté pour ces élections de tous les enjeux qui s'annoncent chaudes , tendancieuses et déterminantes ,  tout simplement Parceque la population a marre de sa souffrance et veut voir le vrai leader de   changement longtemps voulu. 

Pressecongo.net