L'assurance credible de vous informer sans deformer

RDC: Installation de la nouvelle Assemblée Nationale, qu'attend réellement le peuple congolais?

 

En vertu de l'article  114 de la constitution, la nouvelle assemblée nationale va se réunir de plein droit le lundi 29 janvier prochain en session extraordinaire en vue de l'installation du bureau provisoire dirigé par les doyens d'âges, et qui sera assisté de deux moins âgés.

Ce bureau aura pour mission de valider les pouvoirs de députés, d'élaborer et d'adopter les règlements intérieurs de la chambre et d'installer le bureau définitif.

Après cette session inaugurale l'assemblée nationale et le Senat, tiendront de plein droit chaque année en vertu de l'article 115 de la constitution deux sessions ordinaires.

La première s'ouvre le 15 mars et se clôture le 15 juin, la deuxième s'ouvre le 15 septembre et se clôture le 15 décembre.

La première session est destinée à l'examen et à l'adoption des lois répondants aux attentes de la population ainsi qu'au contrôle parlementaire.

Aucours de la session de septembre le parlement évalue la manière dont le gouvernement a exécuté le budget de l'année précédente et tire des leçons pour une bonne canalisation des ressources dans lors de l'examen du prochain budget.

Les deux chambres du parlement sont donc investi du pouvoir de sanctionner le gouvernement s'il n'applique pas fidèlement les lois et politiques publiques votés au parlement.

Il sied de rappeler que tous les députés nationaux proclamés provisoirement élus le dimanche 14 janvier 2024, par la Ceni sont donc invités à prendre part à la séance d'ouverture de la session extraordinaire qui marque le début de la législature 2024-2028, au palais de la nation et qui sera présidée par le secrétaire général à l'Assemblée Nationale, le 29 janvier 2024.

Constant Same Bagalwa depuis Bunia