L'assurance credible de vous informer sans deformer

RDC : 16 janvier 2024, 23 ans après l'assassinat de feu Président Laurent Désiré Kabila



Le 16 janvier 2001 est un historique  pour la RDC et marque le jour de l'assassinat de feu Laurent Désiré Kabila, le 3e Président congolais.

Né à Jadotville (actuel Lukasi) dans le Haut - Katanga, le 27 novembre 1941, Laurent Désiré Kabila débute sa carrière politique dans  la Jeunesse des Balubakat, le parti de Jason Sendwe. C'est dans les rangs de la Jeubalubakat qu' il combat la gendarmerie katangaise d'août 1960 à janvier 1961.

En 1963,  il sort de l'anonymat en tant que Secrétaire général des Affaires sociales, sports et loisirs du Comité National de Libération, une formation politico - militaire Lumumbiste opposée au Gouvernement Adoula.

En juillet 1964,  lors de la prise d' Albertville (actuelle Kalemie) par l' Armée Populaire de Libération, il devient vice - Président d'un gouvernement provisoire qui ne durera que quelques mois.

En janvier 1965, il se replie au Kivu, précisément à Fizi Baraka aux bords du lac Tanganyika.  Che Guevara qui est venu prêter main forte aux maquisards congolais d'avril à novembre 1965, le rencontre mais juge les  congolais d'être plus contrebandiers que révolutionnaires. Et reproche en particulier Kabila, d'être plus à Dar es Salam et Kampala que sur terrain.

C'est pendant la  période allant de 1967 à 1985 dans son maquis de Hewa Bora  que Mzee (le sage) s'enrichit dans le commerce de l'or et de l'ivoire dont il a le monopole.

En  1985, après son échec de Moba, il disparaît de la scène politique pour réapparaître en 1996 à l'époque de la 1ere guerre du Congo et la création de l'AFDL,  plate - forme,  formée par les  mouvements, le PRP de Mzee lui - même, l'ADP des Benyamulenge de Deogracias Bugera, le MLZ du commandant Masasu Nindanga et le CNRD de Kisasu Ngandu.

Kabila parvient de se débarrasser des autres concurrents. Il reste le seul maître à bord.

Une anabase spectaculaire  conduit les kadogos ou enfants soldats de Laurent Désiré Kabila appuyés par le Rwanda et l'Ouganda,  du Kivu à la prise du pouvoir le 17 mai 1997 à Kinshasa.

L'alliance fut de courte durée, le 2 août 1998, Kabila décide de chasser ses anciens alliés étrangers, qu'il accuse de fomenter un coup d'Etat. L'événement déclenche la 2e guerre du Congo.

Beaucoup de mouvements rebelles se créent à l'Est dont les plus redoutables sont le RCD soutenu par le Rwanda et le MLC de Jean Pierre Bemba  soutenu par l'Ouganda.

C'est dans l'optique de cette guerre que Mzee Laurent Désiré Kabila est assassiné le 16 janvier  2001,  paraît - il par Rachidi Mizele, un ancien kadogo devenu membre de sa garde personnelle.

L'assassinat odieux eut lieu dans l'avant - midi du 16 janvier 2001 au palais de marbre, dans la commune de Ngaliema , pendant que feu Laurent Désiré Kabila s'apprêter à se rendre à Douala, au Cameroun pour prendre part au sommet France-Afrique sous Jacques Chirac.

GK