L'assurance credible de vous informer sans deformer

Élections en RDC: la CENCO et l’ECC encouragent toutes les parties prenantes à recourir à des voies pacifiques pour toute sorte de revendications

 

“Nous condamnons fermement la violence aussi bien verbale que physique”,  écrivent le Révérend André Bokondua et Mgr Marcel Utembi, respectivement Président de l'église du Christ au Congo (ECC)et Président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) dans un communiqué conjoint daté du 4 janvier 2024.

Ces deux personnalités religieuses encourageant la CENI à faire la lumière sur tous les cas d'irrégularités documentés” par leur mission d'observation électorale et d'autres.

La Cenco et ECC exigent la mise sur pied d'une commission d'enquête indépendante et mixte pour faire la lumière sur ces irrégularités et violences.

"Nous demandons au procureur général près la Cour constitutionnelle de se saisir d'office de toute dénonciation”, peut-on lire dans le commerce conjoint Ecc -Cenco. Ces deux structures religieuses invitent le Procureur près la cour de cassation à ouvrir des poursuites judiciaires à l'endroit de tous les auteurs d'actes de violation et de fraude électorales.

Mais la Cenco et l'Ecc ont salué  les efforts accomplis par la CENI et le gouvernement pour l'organisation des élections dans le délai constitutionnel, dans un contexte particulièrement difficile".

GK