L'assurance credible de vous informer sans deformer

Augustin Kabuya :" toutes les campagnes ont été menées pour diviser l'USN, afin d'affaiblir le Chef de l'État"*

Au cours d' une matinée politique organisée le vendredi 5 Janvier 2024 à Kinshasa au siège du parti présidentiel, le Secrétaire Général de l' Union pour la démocratie et le Progrès Social 

(UDPS ) , Augustin Kabuya Tshilumba a invité les militants de son à la paix face aux attaques des originaires des autres provinces dans le Grand Katanga.

Il a aussi dénoncé toutes les campagnes qui  ont été menées pour diviser l'USN, afin d'affaiblir le Chef de l'État. Mais, ce qui n'a pas marché, se réjouit Kabuya.

Le chef de l'administration quotidienne du parti présidentiel a exhorté les militants de sa formation politique  à la paix face aux violences dont sont victimes des originaires des autres provinces dans le Grand Katanga.

Augustin Kabuya a dénoncé également une autre campagne de diabolisation menée contre lui d'avoir disposée des machines à voter pour tricher et s'octroyer des voies. 

"Ce qui n'est pas vrai, parce que l'UDPS a voté pour lui, et surtout pour le Félix Tshisekedi", a martelé Augustin Kabuya.

Il a  invité les militants, la base de l'UDPS, d'être vigilant, parce qu'il y a de ceux-là qui avaient des gros moyens pour détruire le parti. Un objectif qu'ils se sont fixés depuis longtemps, mais qui ne réussit pas grâce  à vigilance des militantes et militants de l'UDPS.

" Je vous invite aujourd'hui non pas pour vous inciter à la violence face aux attaques ou tueries dont sont victimes certaine de nos frères dans l'espace Grand Katanga à cause de l'intolérance politique. Mais, je vous invite à la paix et à la tolérance", a dit le SG Augustin Kabuya aux membres de toutes les structures du parti présidentiel et aux militants.

" A l'échantillon ici présent, qui représente la base de l'UDPS, de ne pas faire le jeu des ennemis de la paix. Je vous exhorte plutôt à pardonner tous ceux qui sont en train de tuer ceux-là qui ne sont pas originaires du Grand Katanga", a-t-il poursuivi, les invitant à suivre le modèle du Président de la République.

 " Président Félix Tshisekedi n'a pas demandé à Dieu de le faire originaire du Kasaï", lance-t-il.

Il a invité les membres de son parti à saisir la police, si jamais ils sont victimes de l'intolérance politique où ils sont provoqués, parce qu'ils n'ont pas voté pour tel ou tel autre candidat.

GK