L'assurance credible de vous informer sans deformer

Mahagi : Samuel Munguromo rejette l'accusation sur la menace de l'Union sacrée et plaide pour le respect de la Presse

 

Accusé d'avoir menacé l'Union Sacrée autour de l'argent de la presse après le Passage du VPM et ministre de la défense nationale ,  Jean-Pierre Bemba Gombo à Mahagi , le Président sous-sectionnaire de l'UNPC de ce territoire de la province de l'Ituri  brise le silence.     

 Lors d'une interview accordée à la presse locale dont l'élément est parvenu à la rédaction de Pressecongo.net  , Samuel Munguromo a rejetté en bloc toute accusation qui  l'impute d'avoir menacé un des  communicateurs de  l'Union Sacrée, une plateforme Politique et électorale du Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo au sujet d'une probable somme de 500 dollars américains Destinée à la presse locale.

D'après  ce chevalier de la Plume , ce dossier n'a rien à avoir avec la politique, car la réaction est celle de la Presse Mahagi    

 '' Ça n'a rien à faire avec la politique,  C'est la Presse de  Mahagi qui a réagi , nous avons regretté ces personnes mal intentionnées qui ont donné cette information au média en ligne Pressecongo en citant même le nom d'un Candidat de l'UDPS, Mr . Agenong'a Robert qui n'a rien à faire avec cette actualité. La Presse de  Mahagi n'a pas un compte à rendre avec l'Union sacrée , mais tout ceque nous avions voulu c'est remettre cette presse dans ses droits parceque l'information a circulé qu'il y avait un 500 dollars américains disponibles. '' a t-il éclairé.       

Avant de poursuivre : 

  '' Nous avions contacté l'un de cadre  du parti politique MLC/Mahagi , mais curieusement leur réponse était que nous n'étions pas budgétisé. Le message du chef de l'État à travers le VPM Jean-Pierre Bemba devrait atteindre le fin fond du territoire de Mahagi, et c'est grâce à ces radios de Mahagi, mais quand on qualifie ces journalistes locaux c'est drôle . Nous étions surpris qu'on a pas été budgétisé. Il faut noter que même sans argent , la presse de Mahagi a toujours accompagné les activités politiques , mais ce qui a fait que nous puissions réclamer Ceci c'est parce qu'il y avait déjà un 500 dollars qu'on avait annoncé '' regrette t-il . 

Samuel Munguromo saisit  l'occasion pour signaler que Mr.Robert Agenong'a n'est pas un journaliste mais un promoteur d'une radio locale , il est un Candidat député national de l'UDPS, et que  citer son nom dans un dossier de la presse de Mahagi qui réclame son droit c'est plonger les gens dans le ténèbre.

 Il faut noter qu'avant sa sortie Médiatique de ce samedi 9 décembre, Samuel Munguromo signale avoir pris langue avec l'administrateur militaire de Mahagi sur ce dossier de la Presse. Après la rencontre, l'autorité territoriale a rassuré son implication pour que la presse de Mahagi soit remise dans ses droits.

 Rédaction