L'assurance credible de vous informer sans deformer

Les prométhazines électorales [ Tribune de Muammar Awoni ]

La saison des campagnes politiques a commencé, et avec elle s’accompagne une vague de promesses et d’actes de bonne volonté de la part des doyens et   aspirants politiciens. Il est cependant important de s’interroger sur les véritables motivations de ces actes de charité.

Au cours de cette campagne électorale, les candidats de tous les niveaux de gouvernement sont descendus dans la rue, offrant divers biens et services à la population. Des polos aux vélos en passant par les sacs de riz et les panneaux solaires, la gamme de produits distribués semble illimitée. Ces actes visent à présenter les hommes politiques comme des personnages bienveillants, désireux d’améliorer la vie de leurs électeurs.

Il est cependant crucial de rappeler que ces gestes ne sont rien d’autre qu’un théâtre politique. Les véritables intentions de ces hommes politiques consistent souvent à gagner le soutien et les votes du peuple, plutôt que de véritablement répondre à ses doléances et à ses besoins.

La triste réalité est qu’une fois la campagne terminée et les politiciens élus, ils oublient souvent ceux-là mêmes qu’ils ont promis d’aider. Les problèmes de la vie quotidienne en RDC, tels que le manque de commodités de base, l’insécurité chronique et le chômage endémique des jeunes, ne sont ni véritablement abordés ni résolus.

Le comportement des candidats extérieurs à la circonscription est encore plus décourageant. Ils ont souvent peu de connaissances ou de compréhension des problèmes locaux et des communautés qu’ils cherchent à représenter. Au lieu de cela, ils semblent dédaigneux et condescendants envers les personnes qu’ils visent à servir.

Ces hommes politiques peuvent temporairement conquérir le cœur des électeurs grâce à leurs démonstrations exagérées de gentillesse, mais ils passent rapidement à autre chose une fois l’élection terminée. Ils abandonnent leurs gestes superficiels de sympathie et passent à leur prochain projet politique.

Il est essentiel que le peuple congolais comprenne cette mascarade de charité. Ils doivent exiger des changements réels et tangibles de la part de leurs responsables politiques. Les promesses creuses et les actes temporaires de bonne volonté ne peuvent résoudre les problèmes profondément enracinés qui affligent la nation.

Alors que la campagne électorale se poursuit, il est crucial que les électeurs restent informés, non seulement par les démonstrations de charité, mais aussi par les antécédents des candidats, les politiques proposées et leur véritable dévouement à l’amélioration du pays.

Au lieu de se laisser prendre aux discours creux et aux actes grandioses des hommes politiques, il est temps pour le peuple congolais de demander des comptes à ses dirigeants. Ce n’est qu’alors qu’ils pourront commencer à constater de réels progrès et des changements significatifs dans leurs communautés.

Alors, ne nous laissons pas berner par les sourires et la gentillesse exagérée des politiques. Exigons plus que des actes de charité éphémères. Exigeons un véritable leadership, une responsabilité et un engagement en faveur du développement à long terme de la RDC.

Muammar Awoni