L'assurance credible de vous informer sans deformer

Isiro : Jean BAKOMITO confirme son leadership à Kazamar

La racine est le fondement d'un arbre mais une chose est sûr, Il faut alors savoir où semer pour avoir une moisson abondante ! Jean Bakomito Gambu en a fait pendant 5 ans et voilà pourquoi les choses s'arrangent d'elle-même pour son avantage. 

Personne ne peut égaler la chaleur de Jean Bakomito dans la ville sainte d'Isiro, en terme de popularité et visibilité à cette période de propagande électorale. Si tout est bon pour lui, c'est non seulement parce qu'il a fondé une bonne et lourde base, mais aussi parce que la population Isiroise, continue à se souvenir de ses bienfaits communautaire. 

Ce mardi 12 décembre, la cellule Kazamar est tombé sur les charmes de cette tête faite, l'homme aux verbes faciles, la sentinelle du peuple.  

Plus de 8000 personnes venues d'une dizaine de cellules du sénateur Jean Bakomito ont chaleureusement accueilli leur leader et idole, scandant chanson « bakosaki biso mingi, tour oyo eza Bakomito ». 

Tout Kazamar ne jure que par la réussite de Jean Bakomito Gambu à la députation nationale et provinciale, partant de sa vision et souci de garantir le bien-être des populations. 

Devant une foule péage, Bakomito a prêché la réélection de Félix Tshisekedi, autorité morale de l'Union Sacrée de la Nation et candidat président de la République numéro 20, dont ces œuvres parlent d'elles-mêmes. Il a cité cependant le PDL 145 territoires, la gratuité de l'enseignement et de la maternité. 

Le président national du parti Action pour le Renouveau et le Développement du Congo ARDC et candidat député national numéro 4 et provincial numéro 1 dans la circonscription électorale d'Isiro a exhorté également la population de cette partie de la ville de voter pour lui, tout en leur promettant des grandes réalisations une fois élu. 

A ces 6 jours restants pour campagne électorale, Jean Bakomito d'active, en âme et esprit, pour visiter toutes cellules, implantées dans tous les coins du chef-lieu de la province du Haut-Uele pour une redynamisation électorale. 

Rédaction