L'assurance credible de vous informer sans deformer

Guerre du M23 : plusieurs déplacements de la population de Masisi suite à la reprise des affrontements



Un nouveau déplacement massif de la population  s'enregistre dans le territoire de Masisi après le lancement des assauts des rebelles du M23  contre les postions des FARDC et le groupes armés progouvernementaux tôt le matin de ce lundi 4 décembre 2023.

Selon des sources sur place, après le retrait des troupes de l'EAC après le refus par Kinshasa de proroger de proroger le mandat de la force régionale de l'EAC au-delà du 8 décembre 2023, le rebelles ont ouvert des volants combats le matin de ce lundi sur l'axe Kilolirwe, Kabati-Kingi approchant la cité de Sake, dernier verrou sécuritaire situé à environ 27 kilomètres de la ville de Goma.

Plusieurs vagues de la population prennent la direction de Sake, cité encore sous l'abris de la campagne de la rébellion de cette rébellion assiégeant depuis maintenant deux ans une partie de la province du Nord Kivu.

Pour l'instant, le structures de la société civile locale lancent des messages d'alerte pour la prise en charge humanitaire de ces milliers de déplacés dont les conditions de vie demeurent déplorables depuis le début des combats et plaident pour l'ouverture d'une couloir humanitaire en leur faveur.

Cette situation a été vécue par le population de Masisi depuis le retrait du contingent burundais après une attaque à la bombe de leur position de Kitshanga après des nombreuses accusations par Kigali et les rebelles du M23 de travailler aux côtés de l'armée loyaliste et des wazalendo contre le M23.

Greg Kambale