L'assurance credible de vous informer sans deformer

Goma : à quelques jours de la fin de la campagne électorale, Matata Ponyo mobilise pour l'élection de Moïse Katumbi

À quelques jours de la fin de la campagne électorale telle que prévue par le calendrier électoral publié par la Commission Électorale Nationale Indépendant (CENI), l'ancien Premier ministre Augustin Matata Ponyo a de nouveau, sensibilisé la population de Goma en particulier, du Nord-Kivu en général à voter pour le candidat président de la République, Moïse Katumbi numéro 3.

Au cours de son meeting tenu ce jeudi 14 décembre 2023 à la tribune dite de "ONC", Matata Ponyo a déploré ce qu'il qualifie de la détérioration du social du peuple congolais, l'insécurité qui prévaut dans la partie Orientale de la République démocratique du Congo et autres points relatifs à la vie du peuple congolais.

Pour lui, Moïse Katumbi demeure le "sauveur" de la RDC, car dit-il, le régime en place dont le mandat est à la fin, a plongé le pays dans un chaos sans précédent.

« Le 20 décembre, ne votez plus pour les mensonges, ne votez plus des promesses, mais pour des actions concrètes. Notre candidat est le numéro 3, il va développer notre province du Nord-Kivu qui est riche, mais suite à l'insécurité, on ne sait pas quoi faire. Mais avec Moïse Katumbi, nous espérons à un avenir meilleur. Il va travailler sur les problèmes d'eau potable, électricité, la baisse du taux de dollars... » a-t-il déclaré.

À lui d'ajouter : 

« Nous avons le problème de l'insécurité créé par le M23. Quand nous étions, Premier ministre, nous avons chassé le M23. Si aujourd'hui, le M23 revient encore près de Goma, c'est-à-dire, le gouvernement actuel est tellement faible. Il a échoué et il doit être sanctionné. Devons être très vigilants, nous ne sommes pas d'accord pour le report des élections. Nous congolais, nous ne devons accepter qu'on nous vole notre victoire ».

Notons que Moïse Katumbi d'Ensemble pour la République, candidat à l'élection présidentielle du 20 décembre 2023 a bénéficié du ralliement de Matata Ponyo, Delly Sesanga, Seth Kikuni et de Frank Diongo.

D'après ce calendrier électoral, la publication des résultats provisoires de l'élection présidentielle interviendra le 31 décembre, avant la proclamation des résultats définitifs, le 10 janvier, par la Cour constitutionnelle. La prestation de serment par le président de la République qui sera élu est programmée pour le 20 janvier 2024.

Elias Aungama à Goma