L'assurance credible de vous informer sans deformer

Campagne électorale : à Goma, Martin Fayulu dévoile 4 piliers phares de son programme

 

Le candidat numéro 21 à l'élection présidentielle prévue le 20 décembre 2023 en République démocratique du Congo, Martin Fayulu est arrivé ce jeudi 30 novembre 2023 dans la ville de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu. Au cours du meeting tenu dès son arrivée, à la tribune de l'ONC, le patron du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) a touché plusieurs points relatifs à la vie socio-économique du peuple congolais en général, celui de la partie Orientale du pays en particulier. Il en a profité de l'occasion, pour dévoiler les quatre piliers phares de son programme.

Il s'agit notamment de l'intégrité territoriale, la sécurité et la pacification de la République démocratique du Congo. Il a devant la foule venue l'écouter, rassuré qu'une fois élu, président de la République, l'armée sera bien équipée, formée et bien prise en charge par le gouvernement.

« Nous devons avoir une armée forte, formée et de plus de 500 000 militaires bien équipés et cette armée doit être motivée. Les enfants des militaires et des policiers, l'État prendre en charge leurs scolarités de maternelle à l'université. Vous aurez des camps militaires dignes de nom à Goma, Beni, Butembo et nous aurons des unités bien formées pour surveiller nos frontières de l'Est et personne ne pourra plus s'amuser avec nos limites » a-t-il déclaré.

Le deuxième pilier de son programme, est consacré sur la mise en place d'un Etat des droits. Troisièmement, c'est le rétablissement de la cohésion nationale tout en mettant de côté, le tribalisme qui serait selon lui, entretenu par certains leaders congolais.

Martin Fayulu a enfin, précisé que son quatrième pilier phare est basé sur la gouvernance intègre.

« L'argent de l'État, c'est pour investir dans le domaine public, l'argent, c'est pour construire des routes, les hôpitaux, donner l'eau et l'électricité aux Congolais. Il y a trop des voleurs dans ce pays. Ils sont dans les institutions, l'argent du peuple congolais, est utilisé par certains individus pour leurs intérêts. Demain, vous volez l'argent de l'État, votre place, c'est en prison. On aura la réduction du trait de vie de l'État, le président de la République, ses biens doivent être connus. Ce que l'État lui paye, doit être connu » a-t-il ajouté.

Outre ces quatre piliers, son programme contient plus de 14 autres piliers à l'intérêt du peuple congolais en général.

Durant son adresse à la population de Goma, Martin Fayulu Madidi a de nouveau, déploré l'agression rwandaise via le M23 qui sème terreur et désolation dans les territoires de Rutshuru, Masisi et dans une partie de Nyiragongo en dépit du déploiement de la force régionale de la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC).

Elias Aungama