L'assurance credible de vous informer sans deformer

Ituri: Que retenir de la mission des Directeurs des Urgences humanitaires

 

Une forte délégation des Directeurs des urgences du système humanitaire séjourne depuis l'après midi du mardi 29 Août à Bunia, Chef lieu de la province de Ituri.

Conduite par la Directrice des opérations d'urgences et des plaidoyers des actions humanitaires ausein des nations unies,  accompagnée du coordonnateur humanitaire en RDC, Bruno lesmarqui, cette délégation dit venir écouter mais également interagir avec la population de l'ituri longtemps meurtrie.

A en croire Madame Éden Wosornu, plus de deux millions des personnes sont déplacées. Elle a dite au sortir d'une rencontre entre sa délégation et le gouverneur militaire de l'ituri.

"...Comme vous les savez plus de deux millions des  personnes en internes! Donc, nous sommes ici en vue de les écouter et voir comment ensemble entant que directeur d'urgence nous pouvons avoir des informations à apporter au niveau de la hiérarchie"  a dit Madame Eden Wosornu

 *Des appels à la cessation des violences et retour des miliciens à la vie normale* 

Au regard de l'insécurité grandissante dans une bonne partie de l'ituri, la Directrice des opérations d'urgences et de plaidoyers du système humanitaire, n'a pas manquée de condamner les actes des violences des groupes armés qui exposent plus les femmes et des enfants. 

" les miliciens doivent arrêter de tuer la population. arrêter de violer les filles, les enfants et doivent rentrer dans leurs communautés et vivre la vie normale de l'époque.

 *La non ingérence des humanitaires dans la politique congolaise.* 

Malgré, les tensions politiques enregistrées en cette période électorale, les humanitaires réaffirment leurs non-ingérence dans la politique congolaise a laissée entendre Éden Wosornu.

"Nous entant que humanitaires, nous ne sommes pas là pour nous ingérer dans la politique de la RDC! Mais nous sommes là pour écouter cette population, recouper toutes les informations que nous allons apporter à Genève, aux sièges des agences des nations unies en vue de voir comment nous pouvons parvenir à améliorer la situation et ce à-travers nous et les gouvernement" a- t- elle renchéri.


Cette délégation arrive en Ituri pour accroître encore notre assistance et son  appuie, alors que le besoin humanitaire est évalué à plus de 450 millions de dollars américains, selon le responsable de OCHA en Ituri.

Par ailleurs, une demande a été lancer aux miliciens de cesser tout acte des violences contre les populations civiles particulièrement les femmes et les enfants en Ituri.

Il sied de signaler cette délégation s'est ensuite rendue au site de déplacés de kigonze à Bunia et ceux de komanda dans le territoire d'irumu pour rencontrer ces populations victime des conflits armés, en vue de s'imprégner des réels besoins de ces déplacés. 

Constant Same Bagalwa