L'assurance credible de vous informer sans deformer

Goma : la FENAPEC dénonce les abus fiscaux auxquels font face ses membres


La fédération des artisanats, petite et moyenne entreprise du Congo, FENAPEC de la province du Nord Kivu organise une marche pacifique ce jeudi 10 août 2023 pour dénoncer les abus fiscaux auxquels les opérateurs économiques de cette province font face en dépit de la situation socio-économique qui reste non favorable au climat des affaires suite aux guerre en répétition qui sévissent dans la partie orientale du pays. 

Dans une lettre d’information adressée au maire de la ville de Goma, entité où se trouve le siège de ce syndicat d’opérateur économiques à faible chiffre d’affaire, la FENAPEC-Nord Kivu souligne que cela fait déjà un bon moment depuis que la situation économique de la province demeure sombre à cause de la guerre qui ne permet pas un bon flux économique. 

En dépit de cela, la province possède actuellement des nomenclatures des impôts et taxes non adaptées à la situation réelle de l’opérateur économique de la province. Ce qui motive leur marche pacifique, suivi du dépôt d’un mémorandum au gouverneur militaire de cette province pour lui faire parvenir un certain nombre des revendications pouvant leur permettre de travailler dans un climat de liesse et de quiétude. 

En annexe à cette lettre d’information, ce syndicat mobilise tous ses membres avec trois grandes revendications qui constituent l’essentiel de leur mémorandum. 

Ils demandent entre-autre, la fin immédiate de paiement des frais de bordereaux évalués a 5 dollars leur exigés à la CADECO, lors des paiements des impôts et taxes ainsi que l’arrêt sans condition du parquet de s’ingérer dans le recouvrement de certaines taxes. Ils proposent également que le contrôle des document d’exploitation du secteur commerciale se face par le service de l’économie sur place dans l’entreprise et plus jamais sur base de convention. 

Depuis l’intensification de la guerre dans plusieurs coins de la province, tout semble tourner au ralenti dans ce secteur. Les mouvements citoyen, la société civile et groupe de pression ont multiplié des plaidoyers pour demander que le Nord Kivu soit déclaré province sinistrée, donc exemptée au paiement des impôts et taxes pour permettre à ces opérateurs économiques de se relancer après que l’économie de la province a été asphyxiée par ces innombrables conflits armés. 

Gregoire Kambale M