L'assurance credible de vous informer sans deformer

RDC/Rapport de l'IGF : l'ASADHO exige l'ouverture d'une enquête judiciaire contre le gouverneur Christophe Baseane Nangaa

 

 Dans un communiqué de presse No 08/ASADHO/2023 date du 1er juillet 2023, l'Association Africaine de Défense des droits de l'homme (ASADHO) exhorte la justice congolaise à s'intéresser au rapport de l'inspection Générale des Finances (IGF)sur la gestion calamiteuse de la province du Haut Uele par le Gouverneur Christophe Baseane Nangaa.  

L’Ongdh  par l'entremise de son président national Me Jean Claude Katende se dit préoccupée par le silence ou la réaction tardive de la justice congolaise face aux actes de prédation des deniers publics constatés par l’Inspection Générale des Finances dans ses différents rapports.

 L'ASADHO fait part  du rapport de la mission de contrôle de l’IGF sur la gestion de la Province du Haut-Uelé.

Il ressort de la lettre n°0625/PR/IGF/IG-CS/JAK/NMM/2023 du 26 avril 2023 par laquelle l’Inspecteur Général des Finances-Chef des services communiquait au Gouverneur de la province du Haut-Uélé,  certains faits mis à sa charge, notamment :Pré-affectation des frais de péage à la source et leur détournement à des fins privées ;Prélèvement anticipé des recettes fiscales des exercices 2023, 2024 et 2025 auprès de KIBALI GOLD et leur utilisation, sans pièces justificatives retracées dans la comptabilité de la province pour un montant total de 2.750.000 USD (Dollars américains deux millions sept cent cinquante milles) ;Recours prohibé aux prêts bancaires, du reste, non retracés dans la comptabilité de la province pour un montant total de 6.407.233,19 USD (Dollars américains six millions quatre cent sept mille deux trente-trois virgule dix-neuf) ;Présomption de détournement des fonds de rétrocession du pouvoir central au profit de la Province pour un montant total de CDF 2. 165. 812.999(Francs congolais deux milliards cent soixante-cinq millions huit cent douze mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf) ;Sortie des fonds de la banque, sans pièces justificatives, évalués à 4. 805.155, 28(Dollars américains quatre millions huit cent cinq cent cinquante-cinq virgule vingt-huit) et CDF 7.264.697.576 (Franc congolais sept milliards deux soixante-quatre millions six cent quatre-vingt-dix-sept mille cinq cent soixante-dix-sept) entre 2022 et 2023 ; Irrégularités aggravées dans la passation des marchés public évaluées à USD 35.409.003(Dollars américains trente-cinq millions quatre cent neuf mille trois).

L’ASADHO constate que malgré la gravité des faits décrits dans son communiqué du 1er juillet 2023 , aucune action n’a jamais été initiée ni sur le plan administratif ni judiciaire pour interpeller le gouverneur Christophe Baseane Naanga et d’autre de ses collaborateurs qui seraient impliqués dans la commission desdits faits. L'organisation invite le Président de la République à s’intéresser à ce cas dans le cadre de ses appels pour lutter contre la corruption et le détournement des deniers publics.    

 L' ASADHO appelle le Procureur Général près la Cour de Cassation à ouvrir une enquête judiciaire à charge de  Christophe Baseane Naanga et toute autre personne impliquée dans la commission de prédation des deniers publics  Les députés provinciaux du Haut- Uelé sont priés à initier une motion contre le gouverneur  Christophe Baseane Naanga pour ces actes de mauvaise gestion. 

                                                                                  GK