L'assurance credible de vous informer sans deformer

Haut-Uélé/ Rapport de l'IGF : Si le Gouverneur Baseane NANGAA dit que l'interprétation de la population est biaisée , qu'il nous donne alors la meilleure Interprétation ( Maître Albert-Collette BULE )



Maitre Albert-Collette BULE, le président Fédéral du parti politique Ensemble  pour la République du chairman Moïse Katumbi est revenue sur le conflit socio-économico-politique qui prévaut actuellement dans la  province du Haut-Uélé.

Ce cadre du parti politique '' Ensemble pour la République '' a avant tout condamné les actes de vandalisme enregistrés la semaine dernière dans les différents territoires de la province. Pour lui, touts ces actes démontrent au clair qu'il y a un non État dans la province du Haut-Uélé , sous le regard silencieux  du gouvernement central et des députés provinciaux . 

Maître Albert Collette BULE qui a assisté au spectacle désolant entre le gouvernement provincial du Haut-Uélé et la FEC , suggère un dialogue inclusif entre les deux partenaires pour l'intérêt supérieur de la population 

'' Aujourd'hui si la FEC a appelé à l'incivisme fiscal c'est parce qu'elle ne s'est pas retrouvée dans le partage de Butin, comme on a toujours utilisé la population comme escalier, on s'est servi d'elle une fois de plus . Que ce dialogue tienne compte de l'intérêt supérieur de la population et non les intérêts égoïstes des parties '' a recommandé Maitre Albert-Collette BULE.

Celui qu'on appelle affectueusement '' Abed Achour '' qui soutient les revendications de  la synergie des  sociétés civiles de 4 territoires réclamant le prétendu 61 millions de dollars détournés par le gouverneur Baseane NANGAA,  invite le gouverneur de Province , Christophe Baseane NANGAA  à donner une vraie version des faits à la population pour justifier ses propos tenus lors de son point de presse de  ce vendredi 29 Juillet à Isiro 

'' J'ai entendu le gouverneur de Province lors de son point de presse dire qu'il y a une interprétation biaisée du rapport de l'IGF , qu'il nous donne alors la meilleure Interprétation de ce rapport là , qu'elle est sa meilleure Interprétation ?  le gouvernement central doit aussi s'impliquer dans cette affaire, l'IGF a fait son travail , et s'est dé-saisie , ce rapport est envoyé à la présidence de la République, car c'est un service rattaché , ce même rapport est aussi envoyé à la justice selon ce qui a été dit par l'IGF au caucus des députés nationaux et sénateurs du Haut-Uélé , si rien n'est fait il faut l'implication du gouvernement central.si réellement il y a eu détournement, que le coupable soit poursuivi et qu'on restitue l'argent dans le trésor public , c'est l'argent du contribuable congolais et on ne peut pas en abuser  '' a t-il réclamé.

D'après Maître Albert-Collette BULE , au stade actuel , ne rien faire  par la Justice , que ça soit par l'Assemblée provinciale ou le gouvernement central fera croire à une complicité de ce détournement . Que chacune des parties interviennent selon ses compétences pour éclairer la lanterne de la population .


Rédaction