L'assurance credible de vous informer sans deformer

Ituri: la MONUSCO condamne l'attaque de la Codeco qui a coûté la vie à plusieurs civils déplacés de Lala

 

Après le carnage enregistré le matin de ce lundi au site de déplacés de Lala , dans le territoire de Djug causant ainsi la mort d'une  quarantaine des civils dont 23 enfants, des réactions ne cessent de tomber.

La mission de l'organisation des nations unies pour la stabilisation en RDC, MONUSCO en sigle ,  n'est pas restée silencieux face à cet acte ignoble qui vient endeuillé des familles innocentes.

Dans son communiqué rendu public tard dans la soirée de lundi 12 Juin , Elle indique avoir renforcé les dispositifs sécuritaires dans la zone en collaboration avec les autorités provinciales. 

Selon l'esprit de ce communiqué signé par la Représentante du secrétaire général de nations unies, La mission ne ménagera aucun effort pour faire cesser ses attaques et lutter contre l'impunité, conformément à son mandat.

Tout en compatissant avec les victimes, la MONUSCO indique que cette attaque constitue une violation grave du droit international humanitaire.

Elle rappelle cependant  que les attaques délibérées contre les populations civiles peuvent constituer des crimes de guerres.

" la MONUSCO se tient disponible pour soutenir toutes enquête destinée a déterminer les responsabilité et à traduire leurs auteurs devant les juridictions nationales et internationale" note ces communiqué sont  Pressecongo.com détient une copie.

Toutes fois,  la mission onusienne réitère son engagement aux côtés des forces armées et autres services de sécurité de la RDC pour renforcer les patrouilles conjointes afin de protéger la population Civile ainsi les sites des déplacés en Ituri.


Constant Same Bagalwa