L'assurance credible de vous informer sans deformer

Incitation à la haine contre les lubas : le SG Augustin Kabuya réclame des sanctions contre Moïse Katumbi



Si les gens semblent minimiser les appels à la haine tribale venant des proches de Moïse Katumbi, à l'UDPS, par contre, cette situation est prise au sérieux car, elle touche à la cohésion nationale de la RDC, note le Secrétaire Général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (Udps),Augustin Kabuya. Ce dernier s'était exprimé le vendredi dernier devant les militants du parti présidentiel  à l'esplanade de la permanence de Limete, à l'occasion de son retour à Kinshasa après un séjour de travail en Belgique et France.

" Comment un homme politique qui prétend diriger le Congo dans les jours à venir peut avoir à ses côtés  les députés qui développent le discours de la haine tribale?, s'est-il interrogé.

 " Le député national Daniel Safu et le député provincial Mike Mukebayi tous membres du parti Ensemble pour le Changement de Moïse Katumbi, se sont lancés dans les appels à la génocide contre les lubas. De telles histoires se sont aussi passées au Rwanda avec la radio milles collines, et des conséquences fâcheuses s'en sont suivies. Même au Katanga, nous avons vécu les mêmes histoires où  les personnes d'origine luba étaient tuées, leurs corps insérés dans les sacs et jetés dans les rivières.

Aujourd'hui, contre toute attente, Katumbi est arrivé ici à Kinshasa pour appliquer les mêmes méthodes criminelles. Il commence d'abord par envoyer ses lieutenants député national et député provincial dans une campagne médiatique.

Je voudrais donc que tout le monde retienne que " Félix Tshisekedi n'est pas combattu parce qu'ils gèrent mal le pays, c'est plutôt parce qu'il est Muluba. Il est combattu par Katumbi rien que pour ses origines. C'est inacceptable, car, Félix Tshisekedi n'avait pas demandé à Dieu de le créer Kasaïen", a fait savoir Augustin Kabuya. 

Il a appelé  à toutes les organisations africaines et internationales a sanctionner Moïse Katumbi. 

Pour lui, le président de Tout -puissant Mazembe ne mérite pas de diriger le Congo avec cet esprit de diviser les peuples ou de les opposer entre eux.

"J'étais en Europe, j'observais si la communauté internationale allait jouer le franc jeu en condamnant ce genre des déclarations incitant à la haine tribale et en désignant leurs auteurs et leurs familles politiques. 

Mais rien n'a été fait dans ce sens. Ce que nous n'accepterons pas. Nous voulons voir tous les décideurs du monde condamner Katumbi puisque ce sont les députés de son parti qui ont fait l'apologie de la violence tribale. Même du temps de Maréchal Mobutu , l'UDPS n'a jamais dressée d'autres tribus contre les Bangala, moins encore contre les Katangais du temps de Laurent Désiré KABILA ou Joseph Kabila  contre les Katangais . Pourquoi ce discours arrive avec Félix TSHISEKEDI Président de la République Démocratique du Congo?, s'est  interrogé le Secrétaire Général de l'Udps, Augustin Kabuya.


GK