L'assurance credible de vous informer sans deformer

RDC : la VSV non concernée par une lettre demandant la levée de sanctions contre Dan Getler

 

Le Directeur Exécutif de la Voix de Sans Voix pour les Droits de l'Homme (VSV), Rostin Manketa dément l'information selon laquelle son organisation qu'il dirige a  signée une lettre pour demander la levée des sanctions qui frappent le milliardaire israélien Dan Getler.  Cette lettre a été publiée par New-York Times, une manière pour les concepteurs de ladite lettre d'influencer l'administration Biden.

C'est dans un message Twitter daté du vendredi 14 avril 2023 que Rostin Manketa a réagi pour dénoncer cet état de choses.

"La VSV n'a jamais signé une lettre de demande de levée des sanctions contre M. Dan Gertler.", a écrit Rostin Manketa.

Le Directeur exécutif de VSV a demandé à ses collègues de la société civile, aux autres ONG qui militent pour la levée des sanctions américaines contre Dan Getler de le faire en toute transparence. Qu'ils ne se cachent pas derrière la notoriété des autres pour des buts inavoués,a martelé le Directeur exécutif de la VSV. Ce dernier a demandé aux ONGs congolaises qui ont écrit au Secrétaire d'Etat américain, Anthony Blinken "d'agir dorénavant dans la transparence et de ne plus engager les autres sans leur consentement".

Pour rappel, les sanctions américaines contre le riche diamantaire Israélien remonte à il y a cinq ans. Selon l'administration américaine, Dan Getler était à l'origine de transactions minières et pétrolières suspectes et d’une valeur de plus de 1 milliard de dollars en RDC. Des transactions, qui selon Washington, mettaient en mal la croissance économique et l’état de droit en RDC. 

Le  milliardaire israélien Dan Getler est très proche de l'ancien président congolais Joseph Kabila. Il n'y a pas qu'une frange de la société civile qui demande que soient levées les sanctions qui pèsent sur Dan Getler.


GK