L'assurance credible de vous informer sans deformer

Le cessez le feu et retrait effectif du M23 obligatoires, dixit l'ACAJ

 


« L’annonce du cessez-le-feu par le M23 ne suffit pas. Elle doit être suivie du retrait effectif de toutes les localités occupées » a déclaré Me  Georges Kapiamba, président national de l'Association Congolaise pour l'accès à la justice (ACAJ), une organisation non gouvernementale de défense et de lutte contre l'incendie basée à Kinshasa.

En effet ,le  mouvement terroriste du M23 a annoncé hier mardi 7 mars, à travers le communiqué,  le cessez-le-feu dans les territoires qu’il occupe dans  le Nord Kivu. Certains acteurs politiques et sociaux de la RDC ne croient pas à l'intention des marionnettes de Kigali, auteurs de plusieurs violations des droits de l'homme dans les territoires de Rutshuru,Nyiragongo et Masisi.

D'après Me  Georges Kapiamba, de l'Ongdh ACAJ, l’annonce du  cessez le feu ne suffit pas. Elle doit immédiatement être suivie du retrait effectif.

" L’annonce du cessez-le-feu par le M23 ne suffit pas. Elle doit être suivie d’un retrait effectif de toutes les localités occupées, cantonnement, désarmement et réinsertion de tous les miliciens dans la vie civile, en attendant l’action de la justice contre les auteurs de crimes graves », écrit-il sur son compte Twitter.

GK