L'assurance credible de vous informer sans deformer

Haut-Uélé /Irrégularités dans l'enrôlement et panne régulière des machines à Rungu : Maître Isaac DEGBA pointe du doigt la CENI et demande l'implication rapide des autorités compétentes



Après avoir pris part à la messe des leaders politiques et communautaires de la grande province orientale tenue à  Kinshasa , Maître Isaac DEGBA NODOMBOLIOTUKU a emprunté le  chemin pour le territoire de Watsa . 

C'est depuis la soirée de ce lundi 20 Mars 2023 que cet avocat près la cour d'appel de la  Tshopo et du Haut-Uélé , enseignant de la faculté des droits à l'université de l'uélé , acteur politique et porte-parole national du parti politique ARDC cher au Sénateur Jean BAKOMITO séjourne en territoire de Watsa , dans la cité de Durba.  

Dans une interview accordée à Pressecongo.com ,  Maître Isaac DEGBA justifie sa présence à Watsa pour des raisons professionnelles  mais aussi pour réconforter la cellule du parti politique ARDC de Duembe qui comporte en soi des membres plus  influents.

Embrassant la question d'identification et  enrôlement dans sa juridiction de Rungu, ce haut cadre de l'ARDC et President du conseil d'administration de la fondation qui porte son nom dénonce avec dernière énergie la lenteur de l'opération causée par  les caprices des machines affectées par la CENI.

Pour lui ,avec cette  allure le territoire de Rungu risque de perdre ses sièges au parlement. C'est ainsi, il invite la haute hiérarchie de la  CENI à faire quelque chose pour sauver cette circonscription électorale

''Mon territoire , la circonscription électorale de Rungu risque de freiner encore son élan parceque toutes les machines dotées pour ce territoire ne sont pas des machines à utilisation saine , elles sont dans un état de vétusté,je ne sais pas si c'est par mauvaise foi que les autorités de la CENI estiment que Rungu ne peut pas bénéficier des bonnes machines . D'abord il y a un sérieux problème que nous pouvons relever , les centres d'inscription ne sont pas proches , ils sont dans les distances allant dans les 25 à 30 km , tout cela pour éloigner les enrôlés afin que les sièges ne soient pas suffisants. Ce sont des choses que je reproche et condamne avec dernières énergies , si les autorités de la CENI , dans ces 15 jours bien-sûrs minimes pouvaient faire quelque chose pour sauver cette circonscription électorale , ça nous soulagerait . Nous plaidons pour des solutions idoines ,Nous allons faire des descentes à commençant par la chefferie Mboli et nous n'hésiterons pas de dénoncer les manœuvres qui s'orchestrent '' a interpellé Maître Isaac DEGBA. 

Avant de renchérir : 

'' si vous faites une analyse , avant  2011 Rungu avait trois sièges au niveau national et 5 à la députation Provinciale ; Mais à 2011 ce n'était plus le cas , on avait que 2 au niveau national et 3 au niveau provincial ; et à 2018 comme on continue à faire la régression , c'était un siège au niveau national et deux au niveau provincial. Donc c'est un souci réel car cette année on risque encore de perdre des sièges. Que les autorités qui nous liront prennent avec abnégation ce que nous revendiquons , que cela touchent leurs oreille '' 

Il faut signaler qu'au sujet de ses ambitions politiques , Maître Isaac DEGBA confirme sa présence à la course éléctorale de 2023 dans une des échéances . 

Pressecongo.com