L'assurance credible de vous informer sans deformer

Pourparlers de Nairobi 3 : les structures des jeunes réagissent après que les groupes armes aient réclamé le remplacement des animateurs du PDDRCS


Le regroupement des jeunes dénommé Union des Jeunes Congolais pour le Changement UJCC section de l'Ituri et Jeunesse Na Biso ont, dans une déclaration tenue ce dimanche 11 décembre 2022, réagit après les pourparlers de nairobi 3 où les groupes armés ont réclamés le remplacement des animateurs actuels du programme de DDRCS.

Le coordonnateur de l'UJCC en Ituri, a tout d'abord félicité la participation des représentants des groupes armés de l'ituri dans les pourparlers de Nairobi 3, cependant Fabrice Tibasima les a exhorté à promouvoir la paix et a n'est pas rendre la tâche facile a ceux là qui veulent la balkanisation de la RDC.

“Nous, union des jeunes congolais pour le changement et la structure Jeunesse na Biso en Ituri, étions entrain de suivre le déroulement des assises de Nairobi 3. En analysant le contenu du communiqué final, nous trouvons admissible les résolutions issues de ces assises et nous félicitons les parties prenantes pour cet engagement crucial concourant à la recherche de la paix à l'Est et plus particulièrement en Ituri”, a souligné à pressecongo.com Fabrice Tibasima.

Les jeunes de ces deux structures trouvent inopportune la demande des participants de Nairobi, réclamant le remplacement des dirigeants actuels du PDDRCS. Une demande qui risque de mettre en mal le PDDRCS.

Pour ces structures, Point n'est question de remettre le processus à Zéro vu que les animateurs et le gouvernement accélèrent avec la mise en œuvre effective du P-DDRCS en vue de trouver réponse aux préoccupations des groupes armés le plutôt possible.

Il sied de rappeler que depuis la mise en place des animateurs de ce programme, des voix ne cessent d'être levées de part et d'autres pour réclamer le démarrage effectif du PDDRCS mais en vain.

Constant Same Bagalwa